UN PORT EN DEVENIR

 

Afin d’améliorer la qualité du service, des travaux ont été engagés tant au niveau de l’accueil des passagers qu’au niveau de l’accueil des navires.

Pour les passagers : Réhabilitation et extension des bâtiments existants avec l’extension du hall d’embarquement, la création d’une nursery et des toilettes handicapés. Au niveau de l’exploitation création d’un bloc sanitaire et vestiaire et réfection de l’étanchéité et parement en pierres sèches des bâtiments, ainsi que le renforcement de l’éclairage public

Pour les navires : Une première tranche de l’opération de dragage et de déroctage a été réalisée.
La CCI a également mené une étude de faisabilité technique et financière, étude qui a reçu un avis favorable du comité de pilotage stratégique et qui propose une stratégie d’aménagement à moyen et long terme.

Le programme préconisé propose

  • L’extension des terre-pleins : agrandissement sur la mer d’une surface de 4.000 m 2 dotée d’un éclairage public.
  • Le renforcement de la digue du large : afin d’assurer la protection des terre-pleins, la digue sera allongée de 50 mètres.
  • Le dragage et le déroctage  : afin d’assurer l’accostage des navires de 176 mètres il faudra engager des travaux de terrassement sous-marin. A cela s’ajoute la protection des massifs d’amarrage de 200 tonnes.
  • Voiries et réseaux divers  : Ces travaux vont entraîner une dégradation des revêtements actuels, il sera nécessaire de reconsidérer tous les travaux de VRD.